lundi 29 novembre 2010

Demain soir, ma guitare va crier grâce tellement je vais la gratter



   Monkeum est allé m'acheter un menu Royal Bacon et 2 double cheese pendant que je faisais vaguement semblant de travailler. (j'aurais préféré un Xtremcheese du Jack's=MEGAMIAM) C'est gentil mais louche, je crois qu'il veut m'engraisser. Ou plutôt il fait mine de me soutenir dans mes derniers efforts pour travailler, il culpabilise et il a de quoi, il s'est incrusté chez moi toute la journée et m'a empêché de poursuivre l'écriture de mes oeuvres.


   Oh et un truc pas croyable, Monkeum ne savait pas que quand on fait la bise, on fait semblant de faire un bisou. J'ai cru qu'il blaguait, mais pas du tout. Il croyait qu'on faisait en vrai, pas juste un bruit de bisou. Depuis toutes ces années. J'en reste pentatonique.  J'ai l'impression de sortir avec un jeune mongolien.
   Heureusement vendredi je l'ai emmené chez un coiffeur huppé et il a une trop chouette coupe de BG maintenant, et aussi je lui ai acheté une cravate fine de la mort trop groovy, je ne suis pas peu fière. On progresse.


   J'ai hâte à demain pour rendre mon commentaire et ma dissert (le feuilleton sans fin, j'ai l'impression de ne parler que de ça, c'est piteux) et vivre à nouveau  librement ma vie de femme (J'adore jouer à fond la carte de La fac c'est peu d'heures de cours mais beaaaucoup de travail personnel vous savez, des fois je me dis que ça doit être plus tranquille en prépa ou à l'ENA. Mouarf.)


srx la vie c trop dures tu c. Heureusement, il y a des gens gentils qui disent des choses gentilles sur moi 

Certes, il y a ci-dessus une photo de Michael Bublé en train de se toucher le torse mais vous n'êtes pas sur le blog de Bridget Jones, c'est seulement parce que la coupe de Monkeum ressemble un peu à ça (à part les traces de dents du peigne devant) et que un jour sa reum lui a dit un jour qu'il lui ressemblait (AHA.)

dimanche 28 novembre 2010

J'ai presque fini cette dissert! Je vais enfin pouvoir commencer mon commentaire pour mardi! J'adore ma vie!

Hier j'ai appris à Mamie à aller sur Deezer.
Je viens de découvrir aussi que le capot de la caisse de Mareum est impossible à ouvrir, suite au tragique accident d'hier. $$$
J'ai oublié ma carte 12-25 dans ma ville estudiantine, je vais payer le train plein pot.
Monkeum ne peut pas partir au Canada l'an prochain.

Je crois que le moment féerique passé avec Mamie sur Deezer ne compense pas.

Heureusement ce soir je rentre retrouver ma guitare bien-aimée (bien que j'aurai pas trop le droit d'y jouer pour cause de boulot interminable) et ma lessive hyper en retard adorée.
Mon Dieu! Je m'en vais dans 27 minutes.

  (19h55:Monkeum ne rentre pas ce soir dans notre ville estudantine, ce golio est tombé en panne. Disserts zé commentaires rasoirs, la nuit est à nous.)

Sans vouloir servir les grands mots, ci-dessous une des plus belles tounes du monde (Hey, that's no way to say goodbye, de Leonard Cohen)


samedi 27 novembre 2010

Je le ferai plus jamais

Ce matin, j'ai foncé dans la voiture qui roulait devant moi.
La version officielle est que ma chaussure boueuse a glissé sur la pédale.

En fait, j'étais en train d'écrire un sms. J'ai à moitié honte.

Ma caisse, ou plutôt celle de Mareum, ne va quand même pas très bien du capot du coup. Tout cela va coûter de l'argent, et en fait, ça aurait même pu faire des blessés é_è (ça vaut bien un smiley kawaï)

(Et depuis que j'ai vu ça sur le blog de Mike, je n'ai plus du tout envie de faire mes devoirs.)

Ci-dessus la voiture parfaite et vraiment trop sympathique que j'aurais bien voulu acheter si la mienne n'avait pas survécu à ce terrible accident. (Cette photo vient de oncewed.com, pourtant je ne passe pas des heures sur des sites de mariage à l'americaine)(ce serait niais de ma part)

vendredi 26 novembre 2010

Je n'ai pas du tout été vexée

La semaine dernière, les enfants que je garde ont été charmants:
Le garçon a dit qu'il aimait bien mon odeur et m'a demandé pourquoi j'avais toujours un grand sourire (charmant, charmant).


En revanche hier, il m'a demandé Pourquoi t'as une petite MOUSTACHE?


J'ai même pas de moustache en plus hein, comment il est bête.
(Je vais quand même me racheter un truc décolorant)

mercredi 24 novembre 2010



Je me suis levée à 8h comme une grosse fayotte pour bosser.


Ayant constaté que j'écris bien plus rapidement un article sur ce blog qu'une dissert, j'ai commencé à taper ma dissert dans Blogger. C'est affligeant mais ça marche du tonnerre, j'aurais du y penser plus tôt.

Photo : Love among the ruins, d'Edward Burn-Jones 
(c'est parce que je bosse sur Tristan et Iseut, pas juste parce que je me prends pour Pandora)

mardi 23 novembre 2010

De mon temps, les jeunes filles étaient moins oléolé

Oui il y a comme un effet de déjà vu, mais cette robe délicieuse ne sera jamais de trop.


Je suis allée à une heure de cours ce matin, et comme j'étais très fatiguée après cela, je me suis permise d'arrêter ici ma journée de cours. 

Je dois toujours me mettre au boulot pour tous mes trucs pourraves à rendre mardi prochain, mais comme ce matin de bonne heure (11h30) en allant à la fac j'ai remarqué que ça caillait drôlement, je devais absolument acheter des gants avant toute chose.

Je suis donc allée la mort dans l'âme chez H&M, et de cette excursion, il est ressorti deux vérités:

- Le revival 90's n'est pas hyper réjouissant.

- De nos jours, il n'existe pour ainsi dire plus de robes classes qui ne soient pas ras la foune. Pourtant, une robe pile sur le genou, c'est pas ring du tout, j'en ai plusieurs des robes de cocktail au genou et elles sont terribles (je ne suis pas ring)(et justement, le plus souvent j'ai du les rallonger moi même par des stratagèmes brillants) ce n'est pas parce que j'ai de gros poteaux ou des varices, juste parce que c'est plus élégant de ne pas montrer ses fesses.

(Ca me fait penser que l'autre jour, je déambulais dans la ville avec une amie d'âge respectable d'environ 50 ans (j'adore trainer avec des vieilles personnes), et on marchâmes derrière une fille avec un short et des collants, tout ce qu'il y a de plus commun. Et mon amie d'âge mûr a dit berk, qu'est ce que ça peut être moche toutes ces filles qui mettent un collant avec un short, et en plus elles se croient trop bien. j'ai fait olala oui mais tout en me disant un quart de seconde La pauvre, elle est vieille. Mais tout de suite après, l'évidence m'a sauté au visage comme un criquet : mettre un collant sous son short, c'est HORRIBLE. Je le fais jamais parce que j'en sais rien, mais j'avais jamais trop réfléchi à la question, c'est même assez pas mal me disais-je. Mais en fait c'est comme garder un collant sous son jean, sauf que c'est plus court; or avoir un collant sous son pantalon (je le fais parfois gnaha, et je me sens très mamie) c'est la honte! Pas sexy! Pour autant qu'il dépasse de la ceinture comme un gros slip Ginette, alors là humiliation assurée. En plus ça fait forcement des fesses plates, rapport au collant tel qu'il épouse le fessier non? Je vais étudier la question sur la population universitaire. En fait si ça pouvait être des chaussettes ou des bas suffisamment hauts ça passerait mais ce sera jamais assez haut car les shorts sont presque toujours ras la fesse (on y revient)
J'ai mis du temps à réaliser mais maintenant je serai catégorique: un collant sous le short, quand on réfléchit trois secondes, c'est RIDICULE.)

Sur ces belles pensées, je suis passée chez Mango, où il y avait de la tektonik à donf, et ensuite SEXY BITCH.  J'ajoute qu'une des vendeuses était terriblement mal fringuée, même pas genre avant-garde too edgy for you, juste trop ring. Je me suis senti aussi barbouillée que si je venais de passer une heure sur rotten.com. Je me suis cassée.

C'est alors que Monkeum m'a appelée pour qu'on fasse de la musique chez lui. OULALA. A PROPOS. Hier, je me suis achetée une guitare électrique! Wouhou. Je suis la plus réjouie des réjouies, elle est trop canon et bonne cam, même Monkeum la trouve cool alors qu'il aime à peu près que la sienne en général. Je donne pas de détails sur la dite guitare où cazou un jour quelqu'un comme Monkeum retrouve ce blog (affreux), je me laisse une chance de pouvoir nier tout en bloc. Je l'ai laissée chez lui hier soir pour être sûre de réussir à bosser (plan ingénieux mais raté)(je bosserai demain)(ah non j'ai accepté un baby sitting car j'aime trop l'argent)

Du coup, je dois aller chez Monkeum, là.


(c'était le 50ème article, mais j'ai choisi de miser sur la discrétion et la sobrieté)

Purée, j'en suis presque à mon 50ème article.

Je sais pas si je dois organiser une boum ou quelque chose.

dimanche 21 novembre 2010

Bonne mère, il faudrait vraiment que je me mette au boulot, je vais avoir un tas de trucs pour la fac à rendre en même temps la semaine prochaine. Seulement voilà, je suis occupée à chercher un moyen de voir mes stats, blogger bugue toujours à muerte, c'est bigrement relou. (J'ai trouvé un truc pour voir le nombre de visites, mais pas la provenance, ce n'est qu'une semi-victoire)

En plus j'ai oublié de ramener avec moi le livre sur lequel je bosse, quelle truffe. Mais je me suis déjà soigneusement constitué un fichier OpenOffice avec des observations méticuleusement pompées sur le Grand Web. Ambiance plans en trois parties jusqu'au bout de la nuit cette semaine, je le sens.

Enfin il y a plus à plaindre que moi, comme ce pauvre Prince Charles, tout le monde préfère son fils, tout ça parce qu'il est un peu plus glam. Par la même occasion, j'ai appris en faisant la vaisselle avec France Info que William allait enfin se marier avec Kate Middleton son éternelle dulcinée qui était un peu le dindon de la farce jusqu'alors. Je suis pas hyperbranchée potins royaux en temps réel mais je dis pas non quand même, et ça, je savais que c'était une nouze croustillante. Je savais qu'elle en aurait parlé avant moi, j'ai couru jusqu'à mon ordi, pour taper alongtimeago dans Google... (Mazette, on dirait que c'est Marc Levy qui a écrit cette phrase)

Et en effet, Lyly June avait quatre jours d'avance sur moi... je peux pas test.

samedi 20 novembre 2010

What is passing?

Travis a disparu. 

Je ne comprends pas ce qui s'est passé sur streetetiquette.com. Ci dessous une photo de Joshua et Travis, les meilleurs amis del mundo (diantre, ils ont vraiment des prénoms trop cool):


(J'ai le béguin pour Joshua, on dirait Keziah Jones) Travis apparait pour la dernière fois dans un post du 18 septembre, ensuite gros blanc jusqu'au 24 octobre, où Joshua revient sans Travis et avec à la place un type sorti d'on ne sait où. 

Ci dessous Joshua avec son nouveau bestfriend:


 Plusieurs questions dansent la carioca dans ma tête:
 -Que s'est-il passé pendant ces 4 semaines?? (trahison, démission, accouchement, nouveau plan de carrière, accident cardio-vasculaire..)
 -Travis et Joshua sont-ils toujours amis?
 -Travis a-t-il de quoi manger et s'acheter des mocassins?
 -Qui est ce type qui vient voler la vedette à Travis?
 -Est-ce que tout ce monde va cesser de porter des quilted jackets, car c'est moche? (very catalogue Manufrance)

 J'ai épluché les comz du site, personne ne parle de Travis, c'est quand même très étrange non? Soit tout le monde l'a déjà oublié, soit tout le monde sait ce qui se trame, et je suis la seule hors du coup.

 Et maintenant, une photo géniale du bon vieux temps où tout le monde était ensemble:

Je voudrais lire un truc classique mais où je m'endors pas au milieu, d'avance merci.

Pour me détendre sainement avant d'aller au lit, j'avais le choix entre Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche (je n'arrive pas à décider qui de Zarathoustra ou de Nietzsche a le nom le plus relou à écrire) et L'Arrache-coeur de Boris Vian. Sachant que j'ai lu tout Vian environ cinq fois (I am a fan, je ne comprends pas que ce soit à ma connaissance un auteur environ jamais étudié à l'école), j'ai eu la maturité d'opter pour Nietsche. 
 Ça allait jusqu'à la quatrième ligne, quand soudain j'ai décroché. C'est moi qui suis mal lunée ou ce type est rasoir.

J'étais vraiment pleine de bonnes intentions mais pas aidée par les astres. Dans mon malheur, j'ai laissé Les Fleurs bleues de Queneau (mon Dieu, j'ai l'impression d'être une grosse fayotte à écrire les titres en italique, comme les profs de français nous l'ont toujours préconisé) (si ça avait été manuscrit, je les aurais soulignés :B (smiley fayot vraiment très drôle)) dans ma ville estudiantine en partant ce soir, alors que je l'ai jamais lu et qu'il a l'air assez très bien (Queneau est de manière générale un homme très bien)
Au pire je peux me rabattre sur Gargantua, en plus ça tombe bien j'aime assez les histoires de gens qui mangent comme des porcs, de tripes qui volent et de caca mou, et j'ai une édition bilingue moyen français/français moderne=orgasme.

vendredi 19 novembre 2010

mercredi 17 novembre 2010

J'ai la flemme de bien raconter, mais depuis un ou deux mois je discute au lance-pierre par sms avec un type qui vit dans ma ville, qui voit bien qui je suis, mais je n'ai aucune idée de qui c'est. Son premier sms c'était Je vous aime secrètement.(mystérisme, déclaration, bouleversité...) (oui il me vouvoie, bien qu'il soit visible à l'oeil nu que je ne suis pas grand-mère) Depuis je le cuisine délicatement avec le tact d'un médiateur du GIGN.  Il dit qu'on s'est jamais parlé, et qu'il a eu mon 06 par chance. Il connait mon prénom et m'a donné une description assez fidèle de mes cheveux. (C'est très intrigant)

Il m'a demandé ce que je fais dans la vie, j'en ai déduit grâce à mon flair qu'il n'est pas de la fac. (de plus en plus intrigant...)
Le plus drôle c'est que hier il m'a dit qu'il m'avait vue plusieurs fois la semaine dernière à un festival de cinéma de ma ville, et in effect j'y étais toute la semaine.

La prochaine fois je vous raconterai peut-être un autre fait divers, qui s'est passé autour de la cage à ramsters.


Photo à la qualité pourrave vintage : L'Inconnu du Nord-Express
(Dans cet Hitchcock que j'aime beaucoup, l'homme au chapeau qui suit la jeune fille (c'est une pouffe) finit par la tuer. Ce détail ne constitue pas un point commun avec ma propre histoire,  je sens que mon inconnu est un pacifique)

dimanche 14 novembre 2010

Si je n'y vais pas, je vais être très insupportable (si j'y vais aussi)(je vais beaucoup brailler et hurler des trucs comme lalala)


Si tout se passe bien, je vais voir en concert cette jeune personne dans assez peu de temps. (si tout se passe bien=si le crous veut bien me verser un jour les deux mois et demi de bourses qu'il me doit)

samedi 13 novembre 2010

En plus, ce matin mon reveil n'a pas sonné parce que je n'avais plus de batterie et j'ai loupé un rendez-vous très plaisant à la BU

Orange m'a coupé ma ligne, tout ça parce que je leur dois 60 euros depuis assez longtemps. C'est extrêmement agaçant et malotru et ça me conforte dans mon impression que ce forfait est résolument au-dessus de mes moyens. (mais pour en changer il faudrait aller chez Orange et il y a toujours beaucoup trop d'attente)(surtout depuis qu'ils ont refait leurs locaux, tout le monde s'y précipite car maintenant il y a un bar à services et des tas de stands avec des noms terribles)



Autre coup du sort, personne ne nous donne d'informations intéressantes sur les échanges de la fac avec le Canada (à part un thésard ringard avec des boutons qui a juste dit au Besta de Monkeum que ça va être coton (gné? gros nase) On écrit à tous les profs d'anglais de la ville des tas de mails très fayots en anglais, à base de new people, new cultures, very love voyages, english language ameliorating and so on, mais ceux-ci restent sans réponse. Mais peu importe, j'ai tellement la gnac que je suis prête à tout pour quitter ce pays, même si ça doit être juste pour le Royaume-Uni, et nous avons toute l'année pour monter un plan.


Pour finir, j'ai trois disserts à écrire, et cela m'ennuie profondément. Et maintenant si vous le voulez bien, je vais aller au cinéma pour fêter ça (j'espère y trouver mes amis, sans téléphone j'avoue être un peu perdue)(en plus j'ai manqué deux appels en dix minutes, tout ça parce que j'avais laissé mon appareil en silencieux)(je suis très agacée)

lundi 8 novembre 2010

Je m'inquiète beaucoup pour mon frère et je sais pas le lui dire

Dès que ça devient un petit peu compliqué, je ne suis vraiment pas douée en relations humaines

On a un truc drôlement chouette à préparer

Tout-à-l'heure au goûter, en mangeant des figues avec mon morceau de camembert, je me suis demandé si peut-être qu'après être partis un an au Canada, on n'aurait plus jamais envie de revenir. Il en est ressorti que oui.

J'ai tellement hâte hâte hâte d'y être, ce qui donne lieu à des tas de recherches Google. De Montréal à New-York=8h  Montréal-Detroit:1500 km, Vancouver-Seattle:190 km (certes, Vancouver et Montréal sont totally opposed mais je ne sais pas du tout encore si on sera au Québec ou bien au Canada anglophone, plus de détail sur les choix de ville, si ont part en simple student ou en assistant toussa demain) Oui car demain on va aller s'informer sur les détails du programme d'échange, comme en réalité on a loupé la réunion d'information comme des gros prouts.

 Je me demande s'il existe des gens qui n'ont pas envie de voyager, surtout à notre âge. Ou plutôt je connais la réponse:Oui. Oui il y a des gens qui n'ont pas envie de sortir de leur pays, je veux dire, même s'il en avaient les moyens. Quand je pense que j'ai déjà voulu partir un an à l'étranger et que c'est tombé à l'eau pour un bête histoire pourrave de paperasse, et que j'ai mis des mois à m'en remettre, alors que des tas de gens auraient pu partir et n'ont même pas essayé. Je connais un type très cool qui a toujours aimé parler voyages, et maintenant il a une meuf niaise qui prend le bus pour faire 100m et qui ne veut jamais quitter sa ville. Maintenant il ne parle plus de voyages, et quand on lui demande si ça le tente,  il répond oh pas tant que ça. Il ment. Mais il va rester une croute toute sa vie durant.

Ensuite j'ai relu tout mon blog depuis le début et j'ai trouvé qu'il était vachement moins intéressant que je pensais. Ça m'a rendu un peu triste parce que je l'aime bien.

dimanche 7 novembre 2010

Si quelqu'un s'avisait de fouiner dans mon historique, j'aurais bien la honte


Je suis en mesure d'expliquer pourquoi j'ai fait une recherche prénom hamster dans Google (Monkeum m'en a acheté un cette semaine, avec une cage à trois niveaux trop styley, gniiihi trop cutie)(peut-être je vais l'appeler Berlioz, ou Preston, ou je sais pas trop) mais je souhaite que personne ne découvre que j'ai passé plusieurs heures cet aprem sur oncewed.com, weddingchicks.com et stylemepretty.com (ces trois sites ont un point commun niais)(et je les adore). Je crois qu'on pourrait très bien se moquer.

(J'ai adhéré à un groupe facebook d'amoureux de hamsters, groupe finement sélectionné parmi des dizaines d'autres avec pour critère principal la mignonnitude  de la photo. Voyez plutôt ci dessus)

samedi 6 novembre 2010

D'ailleurs je pourrais parler plus souvent de livres, c'est un peu mes études tout de même


Hier avec Monkeum, on est allés à la médiathèque et par chance c'était pile leur vente annuelle de de livres dont ils veulent plus.

On a débarqué à peine trois minutes avant la fermeture en disant en toute honnêteté don't worry nous passons en coup de vent pour rendre des livres mais finalement nos ah, nos oh et nos vite encore un en farfouillant dans les bouquins à vendre ont attendri les bibliothécaires (en même temps, nous sommes vraiment trop mignons, surtout moi avec mes boucles d'oreilles arc-en-ciel), qui ont quitté leur boulot avec 30 bonnes minutes de retard. Nous avons été boulets certes, mais voyez plutôt le résultat:

Pour ma part, 10 classiques, dont la moitié de gros volumes, pour 4 euros, pas un penny de plus=super cool.

Ce soir, je m'endors avec La Cantatrice chauve.

vendredi 5 novembre 2010

At the Copa... Copacanada lalala

 Avec Monkeum et un friend, on a un nouveau projet obsédant:partir à la rentrée prochaine faire notre année dans un pays étranger où nous vivrons aussi libres et heureux que cet animal.